Bibliotheque Virtuelle-MESRS 6 records found  Search took 0.01 seconds. 
1. Acceptation du depistage du vih/sida chez les patients en consultation de dermatologie de l'hopital general de koumassi / LOBOGNON, Reine Isabelle ; VAGAMON, Bamba; [UFR Sciences Médicales]
Introduction Les manifestations dermatologiques au cours de l’infection à VIH sont multiples i Elles sont importantes dans la découverte et la classification de la maladie d’où l’importance du dépistage des patients atteints de dermatose Objectif Contribuer à l’amélioration de l’acceptation du test de dépistage du VIH en milieu i dermatologique pour une meilleure prise en charge des PVVIH Matériels et méthode Il s’agit d’une étude prospective transversale à visée descriptive et I analytique menée du 14 Juin au 07 Septembre 2012et ayant porté sur 299 patients présentant des j dermatoses et venus en consultation au service de dermatologie de l’hôpital général de Koumassi Abidjan Côte d’ivoire L’étude a concernée les caractéristiques socio démographiques les paramètres cliniques le comportement sexuel des patients les informations sur le SIDA sur la base d’une fiche d’enquête anonyme et validée préalablement au service de Dermatologie du CHU de Treichville La saisie et l’analyse des données a été faite avec le logiciel Epi info 7 La comparaison des proportions a été faite à l’aide du test de Khi deux Résultats Caractéristûiues socio démosraphinues l’âge moyen des patients était de 27 6 ans avec des extrêmes de 16 et 71 ans Les femmes représentaient 73 des patients contre 27 d’hommes soit un sex ratio de 0 37 Les patients ayant fait des études secondaires représentaient 37 79 et ceux ayant fait des études supérieures 34 45 Ils étaient célibataires dans 68 6 des cas Informations sur le VIH SIDA 99 des patients avaient déjà entendu parler du SIDA et avaient une bonne connaissance des différents modes de transmission de la maladie Dépistage du VIH SIDA le test de dépistage du VIH avait été fait au moins une fois par 62 8 des patients et 95 7 de ceux ci étaient séronégatifs 100 des patients séropositifs étaient infectés par le VIHl La peur d’un résultat positif poussait 26 2 des lllpatients ne s’étant jamais fait dépisté à refuser le test Cependant 84 de l’ensemble des patients étaient disposés à faire le dépistage pour certains ou à le refaire pour d’autres Les déterminants de l’acceptation du test de dépistage du VIH les tranches d’âges de 20 30 ans et de 30 40 ans la connaissance de l’existence du SIDA les rapports sexuels non protégés la réalisation du test de dépistage au moins une fois l’existence d’une dermatose étaient significativement associés à l’acceptation du test de dépistage du VIH Conclusion malgré une assez bonne connaissance de l’infection à VIH le dépistage reste très peu apprécié des populations pour de diverses raisons Cela constitue un problème majeur dans la lutte contre cette pandémie Mais l’acceptation du dépistage VIH en milieu dermatologique est élevée
External link: Download fulltextFulltext
2. Dermatoses observees en consultation de medecine interne au chu de bouake / KOFFI, Annick Amoin ; VAGAMON, Bamba; [UFR Sciences Médicales]
Les dermatoses sont des affections assez récurrentes dans notre pays mais négligé par des patients dans la mesure où certaines d entre elles ne porte pas atteinte à leur pronostic vital Mais d’autres par contre peuvent s aggraver et se compliquer Evaluer la fréquence globale des dermatoses en consultation de médecine interne afin d améliorer la prise en charge des infections cutanées Durant les trois mois d étude allant de décembre 2012 à février 2013 de façon prospective et transversale grâce à une fiche d enquête nous avons recueilli les caractéristiques épidémiologiques et diagnostiques de 318 patients après un consentement éclairé en consultation de Médecine Interne au CHU de Bouaké
External link: Download fulltextFulltext
3. Connaissances, attitudes et pratiques des malades de l’institut raoul follereau de cote d’ivoire (centre d’adzope) vis-a-vis de la lepre / ATTIEN, Kete Kouadio Herve Aristide ; VAGAMON, Bamba; [UFR Sciences Médicales]
Titre Connaissances attitudes et pratiques des malades de l’institut Raoul Follereau de Côte d’ivoire centre d’Adzopé vis à vis de la lèpre Objectif Contribuer à l’amélioration de la prise en charge de la lèpre Matériels et méthodes il s’agissait d’une étude transversale prospective à visée descriptive et analytique menée dans les unités d’hospitalisation et de consultation externe de l’institut Raoul Follereau de Côte d’ivoire Centre d’Adzopé Résultats Caractéristiques socio démographiques les 270 malades interrogés avaient un âge moyen de 36 45 ans ± 13 96 15ans 85ans Le sex ratio était de 1 36 Ils n’avaient aucun niveau d’étude dans 33 33 des cas 40 d’entre eux étaient célibataires Les malades étaient de confession chrétienne dans 68 8 des cas 27 des cas ne pratiquaient aucune activité Les malades de nationalité ivoirienne représentaient 91 11 des malades 76 78 des ivoiriens étaient originaires de la ME et étaient du groupe ethnique Akan dans 54 90 des cas Connaissances des malades sur la lèpre les 270 malades interrogés ont affirmé connaître la lèpre dans 65 56 des cas pour les lépreux et 67 22 des cas pour les non lépreux p 0 784 Les lépreux avaient des connaissances justes dans 52 des cas alors que 47 des non lépreux avaient des connaissances justes Attitudes et pratiques des malades vis à vis de la lèpre les attitudes des malades variaient de l’acceptation à la pitié des malades au ressenti de la pitié en leur présence Les différents malades ont reconnu n’avoir jamais reçu de formation préalable sur la lèpre dans 56 67 et 93 89 des cas p 0 0001 et ont exprimé un besoin ardent de formation à plus de 90 dans les deux groupes p 0 034 Conclusion Pour éradiquer la lèpre en Côte d’ivoire Il faut mettre à jour les connaissances des malades sur la lèpre afin d’enrayer les préjugés et constituer un relais de sensibilisation efficace
External link: Download fulltextFulltext
4. Connaissances, attitudes et pratiques des malades de l’institut raoul follereau de cote d’ivoire (centre d’adzope) vis-a-vis de la lepre / ATTIEN, Kete Kouadio Herve Aristide ; VAGAMON, Bamba; [UFR Sciences Médicales]
Titre connaissances attitudes et pratiques des malades de l’institut Raoul FoUereau de Côte d’ivoire centre d’Adzopé vis à vis de la lèpre
External link: Download fulltextFulltext
5. Aspects epidemiologiques cuniques et etiologiques des dermatoses du visage a propos de 204 cas recenses au service de dermatologie du chu de yopougon(abidjan) / YAO, Ajoua Richarde Blondie ; VAGAMON, Bamba; [UFR Sciences Médicales]
ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES CLINIQUES ET ETIOLOGIQUES DES DERMATOSES DU VISAGE Les dermatoses du visage sont multiples variées avec des impacts psychologiques importants selon leur gravité Pour contribuer à améliorer leur prise en charge nous nous sommes proposé dans la présente étude de décrire les aspects sociodémographiques cliniques et étiologiques Ainsi notre étude avait pour but de décrire les dermatoses du visage rencontrées au CHU de yopougon afin d’en améliorer la prise en charge
External link: Download fulltextFulltext
6. Connaissance et attitude des agents de sante de l'institut raoul follereau de cote d'ivoire(centre d'adzope)et de l'hopital general d'adzope vis a vis de la lepre / OUATTARA, Fatoumata Aimée ; VAGAMON, Bamba; [UFR Sciences Médicales]
Objectif Evaluer les connaissances et les attitudes des agents de santé vis à vis de la lèpre afin de contribuer à l’amélioration de la prise en charge de la lèpre Matériels et méthodes Il s’agissait d’une étude transversale à visée descriptive et analytique menée dans tous les services de l’institut Raoul Follereau de Côte d’ivoire centre d’Adzopé et de l’hôpital général d’Adzopé du 18 mars 2013 au 18 juin 2013 Les données recueillies à l’aide d’un questionnaire anonyme auto administré ont été analysées en utilisant le logiciel Epi info 7 Résultats Caractéristiques sociodémographiques Les 185 agents de santé avaient un âge moyen de 40 l±6 9 ans 28ans 58ans Le sex ratio était de 2 1 Ils avaient un niveau d’étude supérieur dans 59 8 des cas Connaissances sur la lèpre des agents de santé les 185 agents de santés enquêtés ont affirmé connaître la lèpre Les connaissances des agents des deux centres de santé étaient limitées sur la lèpre à plus de 45 de l’effectif enquêté cependant les agents de l’institut Raoul Follereau de Côte d’ivoire centre d’Adzopé avaient plus de connaissances sur la lèpre que ceux de l’hôpital général d’Adzopé dans 60 des cas Attitudes des agents de santé face à la lèpre les attitudes des agents de santé des deux hôpitaux variaient de l’acceptation des malades de lèpre au ressenti de pitié en leur présence Les besoins en formations ont été exprimés par les agents de santé des deux hôpitaux dans plus de 98 Conclusion pour éradiquer la lèpre en Côte d’ Ivoire il faut améliorer les connaissances des agents de santé des centres hospitaliers afin que la prise en charge soit précoce
External link: Download fulltextFulltext

See also: similar author names
1 VAGAMON, Bamba
3 VAGAMON, Bamba;
Interested in being notified about new results for this query?
Set up a personal email alert or subscribe to the RSS feed.