SCIENCES MEDICALES

ANTIBIOPROPHYLAXIE AU COURS DES CESARIENNES SANS HAUT RISQUE INFECTIEUX

KONE SAYON ;

3 I Octobre 2002
ABIDJAN UNIVERSITE DE COCODY

Abstract: Nous avons r é al is é une étude analytique prospective randomisée en simple aveugle pendant 6 mois, repartis en 2 périodes allant de septembre à novembre 2000 et de juin a août 2001, dans le s e r v i c e de gynécologique o b s t et r i q u c au CHU de Yopougon. L tu d e a porté sur 219 c e s ar re n n e s s a ns haut r is q u c infectieux et av a ii pour but de réduire les risques d Tnfe ct ions postopcratoires en comparant l"cfficacité de l'antibioprophylaxie à dose unique de ce ftr i a x o n c ô celle de l'antibioprophylaxie à dose multiple d'amoxicilline. La prévalence infectieuse est de 25,35% dans le groupe 1, respectivement 33,33% et 10,98% dans les groupes 2 et 3 (p0,001) . La durée moyenne d'hospitalisation était de 4,70 j o ur s dans 1 c 1 cr g r o u p c : 5 , 2 4 j o u r s d an s I e g r o u p c 2 e t 4 _() 4 j o u r s . 1 l -, ~ 111 l' () . uans .l' _, groupe (p :::-, . ). La prescription an t ib i o t iq u e en postopératoire, la durée d' ho spi ta I i sati on et I e coût de l ' an t i bi op ru ph y l a xi c sont plus faibles dans le groupe 3. Ainsi, l'_antibioprophylaxie à dose unique de ceftria xo n e en per-opératoire au clampage du cordon dans les cé s ar i en n c s à b as ris q u e i n f e c t i e u x ré d u i t l a m o r b i d i t é i n f c c t i e u s e postopératoire. En outre, elle permet de réaliser des économies substantielles tant en prescriptions antihiotiqucs postopératoires que n journées d'hospitalisation.

The record appears in these collections:
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY > Dissertations & Theses UFHB > Theses UFHB
BVESRS

 Record created 2019-07-08, last modified 2019-07-08


External link:
Download fulltext
Fulltext
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)