SCIENCES MEDICALES

LES TRAUMATISMES FERMES GRAVES DU THORAX EN PRATIQUE CIVILE: ASPECTS CLINIQUES ET PARACLINIQUES, INDICATIONS ET RESULTATS DE LA PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE A PROPOS DE 66 CAS COLLIGES A ABIDJAN

NIAMIEN CHARLES ALAIN ;

09 JUIILET 2003
ABIDJAN UNIVERSITE DE COCODY

Abstract: Il s'agit d'une étude rétrospective couvrant la période de Janvier 1979- Décembr 3 2002 et portant sur 66 patients hospitalisés dans les services de chirurgie thoracique et cardio-vasculaire de l'Institut de Cardiologie d'Abidjan (ICA), dt CHU de Cocody et de la Polyclinique Internationale Sainte Anne Marie d'Abidjan (PISAM), pour traumatisme fermé du thorax. Le but est de préciser les aspects épidémiologiques, cliniques, para cliniques et d'évaluer les résultats de la prise en charge chirurgicale. Il y a eu 50 hommes et 16 femmes avec un âge moyen de 34 ans. Les accidents de la voie publique avec 75,76% des cas ont été les principales causes. Le transfert des blessés s'est fait par transport médicalisé dans 68, 18% des cas et l'admission avant la 5ème heure n'a co-icerné que 30,30% dus blessés. 50% des patients sont reçus dans un tableau de détresse respiratoire. La douleur avec 98.48% des cas a été le symptôme prédominant. Un syndrome d'épanchement pleural est présent dans 50% des cas. Tous nos traumatisés ont bénéficié d'une radiographie pulmonaire standard de face. On a noté la présence d'un hémothorax {11,20%), d'un pneumo hémothorax (6.18%), d'un pneumothorax (5,41 % ), de fractures costales (23,55%), de rupture de l'hémidiaphragme gauche (5,88%), de fractures sternales (1, 16%) et de contusions pulmonaires (23,5G%) des cas. L.e drainage pleural isolé (54,55%) a été le traitement cl€'f, premier et salvateu. L'ir ,tervention chiru!"~!cate a concerné 17 patients. Les indications ont porté sur les volets costaux Instables, la rupture de l'hémidiaphragme gauche, la fractu e sternale, la brèche phréno péricardique et !'hémothorax cailloté respectivement dans 29,41%, 29.41%,17,65%: 5,88%, 17,65% des cas. La thoracotomie postéro latérale (82,35%) a été la voie d'abord ta plus utilisée. La suture pulmonaire a été te geste te plus pratiqué. L'ostéosynthèse est réalisée pour les 5 cas de volets costaux et les 3 cas de factures du sternum. La phrénorraphie est faite pour la réparation des 5 cas de rupture de l'hémidiaphragme gauche. Le décaillotage eUou la décortication sont pratiqués de façon non négligeable. La kinésithérapie a été systématique chez tous nos patients. Les complications non létales ont été minimes. Un seul cas de récidive d'hémothorax a été signalé comme complication d'après drainage isolé. Concernant les complications post-chirurgicales, 2 cas de suppurations pariétales sont notés. Les 5 cas de paralysie diaphragmatique (6,25%) sont observés à type de séquelle. La mortalité globale a été de 3,03%. Les 2 cas de décès ont été des blessés non opérés.

The record appears in these collections:
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY > Dissertations & Theses UFHB > Theses UFHB
BVESRS

 Record created 2019-07-08, last modified 2019-07-08


External link:
Download fulltext
Fulltext
Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)