Thesis UFR BIOSCIENCES(TH.492)

Etude expérimentale de l’impact de matériaux de termitières et de la paille sur la levée, la croissance, le rendement du maïs et du riz et la fertilité des sols cultivés en savane sub-soudanienne : Booro-borotou, Côte d’ivoire

BOGA, Jean-Pierre ; TANO Yao

07/07/2007
UFR BIOSCIENCES Abidjan

Abstract: La dégradation des propriétés physiques des sols et la diminution progressive de la matière organique et minérale dans les sols tropicaux, entraînent de façon préoccupante, la baisse de la production des cultures. Dans la perspective d’améliorer la production agricole tout en évitant la toxicité du sol due à l’utilisation massive des fertilisants chimiques et des produits traitants en agriculture ; l’impact des matériaux de termitières et de la paille d’Hyparrhenia spp a été testé sur la levée, la croissance, l’épiaison, la floraison et le rendement du maïs et du riz, en savane soudanienne au Nord ouest de la Côte d’Ivoire. Nous avons simultanément suivi durant les trois années d’expérimentation, l’évolution de certains facteurs de fertilité tels que : la texture, la stabilité structurale du sol, la fluctuation des stocks minéraux et organiques, le flux de nutriments entre le sol et la plante, et la minéralisation du carbone et de l’azote. A l’issue de ces travaux, il a été montré que seul le traitement avec le matériau de termitières de Cubitermes spp améliore de façon hautement significative (p < 0,01), la croissance, la floraison, l’épiaison, la production de matières végétales sèches et le rendement grains du riz et du maïs, par la conjugaison de deux effets simultanés. Un "effet fertilisant" qui consiste à un apport direct de minéraux issus du matériau des termitières au sol et un "effet stimulateur" ou effet microbien (effet indirect), qui agit par l’intermédiaire des symbiotes (mycorhizes et rhizobium. Les traitements avec le matériau de termitières de Macrotermes bellicosus et le paillis ont peu d’effet sur la croissance, la floraison et l’épiaison du riz et du maïs par rapport aux parcelles témoins. Ces matériaux ont un faible indice de richesse en éléments minéraux et organiques, mais aussi un bas niveau de minéralisation dans les sols traités. Il serait possible d’améliorer pour une période culturale, le rendement de ce traitement en augmentant la quantité de matériaux utilisés. Ces deux traitements n’agissent que par effet direct.

Keyword(s): Entomologie agricole ; Fertilisation ; Mais ; Riz ; sol ; termitières ; Côte d'Ivoire

The record appears in these collections:
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY > Dissertations & Theses UFHB > Theses UFHB
BVESRS

 Record created 2019-04-15, last modified 2019-06-07



Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)