Thesis UFR BIOSCIENCES

Etude de l’influence des conditions physiologiques sur la biosynthèse des lipopeptides chez Bacillus subtilis

AKPA, Eric Essoh ; JACQUES, P.

2002
Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques. Gembloux/BELGIQUE

Abstract: Dans cette étude, l’influence des conditions physiologiques sur la synthèse des lipopeptides par Bacillus subtilis a été envisagée dans l’optique d’une optimisation quantitative et qualitative de la production de ces molécules. Dans le cadre de l’optimisation quantitative, seul l’effet du transfert d’oxygène sur la production des molécules lipopeptidiques a été envisagé. A ce sujet, des cultures de B. subtilis S499 et AGH2 ont été menées dans différents milieux soit en fioles avec différents volumes de culture et donc différentes conditions de transfert d’oxygène soit en fermenteurs avec des taux d’aération de 0,05 vvm, 0,2 vvm et 0,5 vvm. Certaines fermentations ont été effectuées en présence d’oxygène pur. Il en ressort que l’augmentation du transfert n’a pas d’effet dans un milieu pauvre mais permet une augmentation de la biomasse de même qu’une meilleure production totale de lipopeptides en milieu riche. Cependant, la production de ces antibiotiques par unité cellulaire diminue avec l’augmentation de l’aération. L’optimisation qualitative s’est focalisée sur la recherche de conditions pour la production d’un nombre restreint d’homologues de lipopeptides afin de réduire les coûts de purification liés à la diversité des familles et des homologues de lipopeptides produits par B. subtilis. Trois stratégies ont été adoptées à cet effet: la sélection de souches, l’ajout d’acides aminés et l’ajout d’acides gras à courtes et longues chaînes aux milieux de culture. L’intensité et le nombre des homologues produits dépendent des souches et des milieux de culture. Une souche, B. subtilis NT02, a présenté un profil de production original. Cette souche produit plusieurs homologues de bacillomycine L lorsqu’elle est cultivée dans le milieu de Landy, alors qu’elle ne produit principalement qu’un seul homologue (C15) lorsqu’elle est cultivée dans le milieu optimalisé. L’ajout d’acides aminés aux milieux modifie les proportions des homologues mais ne réduit pas leur nombre. L’ajout d’acides gras à courtes chaînes ne présente pas d’effet probant sur le profil des homologues de bacillomycine L produits; il existe néanmoins un lien entre les proportions d’acides gras cellulaires et ces homologues. Par contre les acides gras à longues chaînes (C15 à C18) sont de préférence incorporés dans les acides gras cellulaires mais pas dans les lipopeptides produits.

Keyword(s): Biochimie ; Microbiologie ; Physiologie ; Synthèse des lipopeptides ; Bacillus subtilis ; Biologie Moléculaire

The record appears in these collections:
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY > Dissertations & Theses UFHB > Theses UFHB
BVESRS

 Record created 2019-04-03, last modified 2019-04-03



Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)