Thesis UFR BIOSCIENCES(Th.568)

Etude des propriétés antiasthmatiques de l’extrait de gingembre (zingiber officinale roscoe) associe au miel: effets antihistaminiques et anti-inflammatoires

AHUI,Marie Louise Berthe ; OFFOUMOU,A.M. ; KATI−COULIBALY, S.

08/11/2008
Université Félix HOUPHOUET-BOIGNY/UFR Biosciences Abidjan

Abstract: La prévalence de l’asthme en Côte d’Ivoire compte parmi les plus élevées à l’instar des autres pays africains. Elle était de 15,63 % en 1998 et estimée à 16,3% en 2001 (KOFFI,2006a). Les indications thérapeutiques traditionnelles du gingembre (Zingiber officinaleRoscoe, zingiberaceae) sont variées mais certains aspects relatifs à l’appareil respiratoire demeurent peu explorés. Le gingembre est associé au miel en médecine traditionnelle pour résoudre certains désordres de la voie respiratoire, en particulier, l’asthme. Le but de la présente étude est de vérifier cette vertu que lui accorde la pharmacopée africaine. Les essais pharmacologiques sur les contractions spontanées du muscle lisse duodénal chez le lapin et l’étude de la toxicité aigüe sont utilisés. Les études phytochimiques et des études immunologiques sur le model d’asthme allergique murin ont été réalisées. Au plan pharmacologique nous avons déterminé les propriétés bioactives du gingembre seul et du gingembre associé au miel. La détermination de la DL50 classe le gingembre parmi les substances naturelles faiblement toxiques. Au niveau du muscle lisse duodénal, le gingembre seul et le gingembre associé au miel exercent un effet relaxant, inhibiteur de l’influx calcique et une action antihistaminique. L’étude phytochimique a révélé des composés chimiques dont les majoritaires sont: le [6]-gingerol, l’acetoxy-[4]-gingerol, le [8]-gingerol et le [10]-gingerol. Au plan immunologique, l’extrait aqueux du gingembre seul et du gingembre associé au miel inhibe l’asthme allergique chez la souris :_ par réduction significative des infiltrations cellulaires de : éosinophiles, monocytes etneutrophiles, mettant en évidence des propriétés anti-inflammatoires._ par diminution des paramètres immunologiques induits par l’asthme allergique au niveau du liquide de lavage broncho alvéolaire (cytokine: IL-4, IFN-γ), du sang (cytokine: IL-5, IgE) et du parenchyme pulmonaire (chimiokine: éotaxine). Le [6]-gingérol est un principe actif du gingembre responsable de la réduction de l’infiltration éosinophilique.

Keyword(s): Asthme ; duodénum ; Zingiber officinale ; gingerol ; poumon ; Histamine ; inflammation ; Physiologie Animale

The record appears in these collections:
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY > Dissertations & Theses UFHB > Theses UFHB
BVESRS

 Record created 2019-01-18, last modified 2019-01-25


Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)