Thesis

Modélisation des Interactions et Transferts dans les Couches Nuageuses

DJUE N’DRI ROGER ; KOBEA Arsène

27 Novembre 2004
UFR des Sciences Médicales Abidjan

Abstract: L’étude des processus de précipitation est un domaine sensible dont l’importance se situe non seulement au niveau du nombre considérable de travaux sur le sujet mais aussi et surtout au niveau du rôle fondamental de l’eau dans la survie des êtres vivants. Depuis les travaux de I.Langmuir [22] et de V.Scheaffer [43] qui suggérèrent la modification de l’évolution des cellules nuageuses par ensemencement de cristaux de glace, beaucoup de recherches relatives aux nuages ont été menées. Nous pouvons entre autre citer celles de E.Kesler [20],[21] et J.Warner [48] qui traitent de la production d’éléments précipitables dans les cumulus. R.Roger et I. Zawadzki [41] ont étudié, par application d’équations stochastiques impliquant les populations de gouttelettes précipitables, la prépondérance du processus de captation sur les autres processus de production notamment l’autoconversion. B.Geerts et V.Hobbs [14] ont situé la nécessité de la combinaison des équations thermodynamiques et microphysiques dans l’estimation adéquate des bilans de transferts de masse et d’énergie au sein des cellules nuageuses.

Keyword(s): Masse volumique du milieu ; Mécanique ; Masse volumique pour l’air sec ; Fluides et phénomènes interactifs ; Couches Nuageuses

The record appears in these collections:
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY > Dissertations & Theses UFHB > Theses UFHB
BVESRS
UFHB

 Record created 2018-12-07, last modified 2019-01-15


Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)