Thesis

Interˆt de la visite médicale systématique dans le depŒstage de la bilharziose urinaire

KOUAME, Teingue ; ADONIS-KOFFI, Laurence Ya

2008

UFR des Sciences Médicales

Abidjan

Abstract: Le but de notre étude est de montrer l'importance de la visite médicale systématique dans le dépistage des maladies de l'enfant : notamment la bilharziose urinaire au niveau des enfants scolarisés. L'objectif principal est de décrire la bilharziose urinaire en milieu scolaire. MATERIELS ET METHODES : Nous avons réalisé une étude prospective transversale à visée descriptive dans 13 écoles rurales des inspections de l'enseignement primaire I et II de Yamoussoukro sur la période de Décembre 2007 à Mai 2008. Nous avons visité 2014 écoliers et nous avons sélectionné nos cas selon les critères suivants : l'existence d'hématurie macroscopique, l'existence d'une hématurie et/ou protéinurie à la bandelette réactive et tous les enfants ayant un antécédent d'hématurie. Nous avons: * décrit le profil sociodémographique des écoliers, * identifié les facteurs de risque dans cette population, * analysé les signes fonctionnels et parasitologiques du diagnostic de la bilharziose urinaire, * décrit le traitement. RESULTATS : Sur les 2014 écoliers visités, 414 ont été inclus dans l'étude selon nos critères de sélection. Et 309 écoliers étaient infestés par schistosoma haemtobium. La prévalence de la bilharziose urinaire dans cette localité est de 15,34 pour cent. Le sexe ratio est de 1,68. Les écoliers moins ƒgés sont plus infestés. L'ƒge moyen est de 10,02. Les principaux facteurs incriminés dans la transmission de cette maladie sont : les baignades dans les eaux stagnantes (76,61 pour cent), 'la fréquentation des cultures irriguées (77,60 pour cent), l'approvisionnement en eau non potable (76,06 pour cent). Concernant les indicateurs de la morbidité, la recherche d'antécédent d'hématurie macroscopique (74,48 pour cent), de la dysurie (76,56 pour cent), de la pollakiurie (74,44 pour cent) et de l'hématurie macroscopique signalée par les élèves (74,57 pour cent) ont une sensibilité superposable. Les sensibilités de la protéinurie et de l'hématurie recherchée par la bandelette réactive étaient respectivement de 80,72 pour cent et 84,79 pour cent. La spécificité de l'hématurie microscopique était de 86,44 pour cent et celle de la protéinurie microscopique était de 50 pour cent. La recherche d'hématurie et de protéines dans les urines par les bandelettes réactives étaient d'une excellente sensibilité et ces indicateurs avaient les meilleures spécificités. CONCLUSION : Au terme de notre étude, nous pouvons affirmer que la région des lacs représente un foyer, bilharzien avéré. Les gar‡ons sont plus touchés que les filles. Les facteurs de risque identifiés sont: les baignades dans les eaux stagnantes, la fréquentation des cultures irriguées et l'approvisionnement en eau non potable. La recherche d'hématuries et de protéines dans les urines par les bandelettes réactives étaient d'une excellente sensibilité et de meilleures spécificités témoignant de l'importance des visites médicales systématiques dans le dépistage des affections.

Keyword(s): SCHISTOSOMIASE URINAIRE ; SCHISTOSOMA HAEMATOBIUM ; SCHISTOSOMIASE ; DIAGNOSTIC ; FACTEUR RISQUE ; ETABLISSEMENT SCOLAIRE ; FACTEUR RISQUE ; ETUDE EVALUATION ; DIAGNOSTIC ; BILHARZIOSE ; BILHARZIOSE URINAIRE ; VISITE MEDICALE ; DEPISTAGE

The record appears in these collections:
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY > Thèses & Mémoires UFHB > Thèses UFHB
Bibliothèque Virtuelle de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
UFHB

 Notice créée le 2015-11-05, modifiée le 2019-08-06


Fichiers:
Télécharger le document
PDF

Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)

Le système a rencontré une erreur lors du traitement de votre demande.

Les administrateurs du système ont été alertés.

En cas de doute, contactez bibliotheque@uvci.edu.ci.