Traitement par hémodialyse de suppléance chez l'enfant insuffisant rénal chronique en C“te d'Ivoire : bilan et perspectives

LAGOU, Delphine Amelie ; ADONIS-KOFFI, Laurence Ya

2007

UFR des Sciences Médicales

Abidjan

Abstract: Cette étude rétrospective portant sur une période de dix ans (Novembre 1996 à Octobre 2006) avait pour objectif d'évaluer le traitement par hémodialyse de suppléance chez l'enfant insuffisant rénal chronique en C“te d'Ivoire. Elle a colligé 15 patients (7 filles et 8 gar‡ons) dans le centre public et les centres privés d'hémodialyse, porteurs d'une IRC terminale et dont l'ƒge était compris entre 0 et 15 ans lors du début du traitement par hémodialyse. La néphropathie initiale était représentée par les glomérulopathies (73,3pour cent)- L'ƒge moyen au début de la dialyse était de 13,6 ans (8-15 ans) et 86,67pour cent des patients étaient ƒgés de plus de 10 ans. Le poids moyen était de 40,5 kg (17-62 kg). L'abord vasculaire initial a été le cathéter non tunnellisé chez tous les patients. 12 FAV ont été créées dont 11 FAV radiales. 12 enfants dialysaient au bicarbonate et le débit sanguin moyen était de 172,8 ml/min (100-200ml/min). Les lignes de dialyse utilisées étaient des lignes adultes chez tous les enfants et les FAV ont été ponctionnées avec des aiguilles pour adulte. La surface du dialyseur était adaptée à la surface corporelle chez seulement 7 patients. La durée hebdomadaire des séances était de 8h chez 84,6pour cent des patients. Le suivi médical était incorrect avec absence de surveillance de la croissance. Les complications étaient dominées au cours des séances de dialyse par Phyperthermie et les frissons (7 cas), les chutes tensionnelles (7 cas), les poussées d'HTA (5 cas) et les vomissements (5 cas) et pendant la période interdialytique, l'anémie persistante (15 cas), les complications cardiovasculaires (12 cas) et accidents aigu‰s de surcharge volémique (8 cas) étaient les plus observées. 60pour cent des patients (9/15) étaient décédés et le taux de survie était de 33pour cent à 2 ans. 1 patient a été perdu de vue et 4 sur les 5 encore vivants avaient arrˆté leurs études et n'exer‡aient aucune activité professionnelle. Il apparaŒt essentiel au vu de ces résultats d'acquérir un appareillage d'hémodialyse adapté à l'enfant, de former un personnel qualifié pour la pratique de l'hémodialyse chez l'enfant, de faire bénéficier à ces enfants d'une dialyse adéquate avec un traitement régulier par l'érythropoiétine, et d'un soutien psychologique et éducatif. La mise en ouvre de la transplantation rénale permettra de limiter la durée de la prise en charge en dialyse. Enfin, il faut mettre l'accent sur les moyens préventifs de l'IRC qui passent par le traitement rigoureux des infections bactériennes notamment streptococciques, le dépistage précoce et le traitement adéquat des affections rénales afin de réduire la fréquence de l'IRC chez l'enfant en C“te d'Ivoire.

Keyword(s): INSUFFISANCE RENALE CHRONIQUE ; HEMODIALYSE ; ENFANT ; HEMODIALYSE DE SUPPLEANCE

The record appears in these collections:
UNIVERSITE FELIX HOUPHOUET-BOIGNY > Thèses & Mémoires UFHB > Mémoires UFHB
Bibliothèque Virtuelle de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
UFHB

 Notice créée le 2015-11-05, modifiée le 2019-08-06


Fichiers:
Télécharger le document
PDF

Évaluer ce document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Pas encore évalué)

Le système a rencontré une erreur lors du traitement de votre demande.

Les administrateurs du système ont été alertés.

En cas de doute, contactez bibliotheque@uvci.edu.ci.